Sur le tapis vert à Cannes.

Le BMW C evolution au Green Me Festival.

Protection de l'environnement dans un cadre important

Les vedettes d'Hollywood sont peut-être aussi restées à Cannes, car d'autres visages célèbres de l'industrie des médias étaient de retour dans la ville peu après, et ce avec un objectif précis en tête : la durabilité En choisissant des places sous les feux des projecteurs, comme à Berlin juste avant la Berlinale ou cette fois à Cannes, le Green Me Festival veut marquer son empreinte. Ici, des films portant sur des questions de durabilité, les ateliers et les débats intenses visent à sensibiliser les gens envers l'environnement.

+ Plus

C'est un projet qui commence à faire sa marque d'après Nicolai Niemann, président du festival et utilisateur d'électromobilité. « Ce festival ne cesse de croître. Les gens s'intéressent de plus en plus à cette question et ne veulent plus attendre qu'un quelconque gouvernement assure la protection de la planète. Les réseaux sociaux leur permettent d'influer sur l'opinion publique. Grâce à cela, la durabilité a finalement été exposée au grand jour et est entrée dans les consciences ».

+ Plus

Le Green Me Festival ne porte pas uniquement sur les films en eux-mêmes, mais également et surtout sur leur capacité d'attirer l'attention et de changer les choses. La participation de jeunes talents est donc essentielle. À Cannes, des films produits par des étudiants talentueux et anonymes ont été présentés, célébrés et se sont vu décerner des prix. Des réalisateurs, des militants écologistes et des entrepreneurs se sont réunis pour discuter de « L'océan, la vie et l'eau » - thème principal du festival de cette année. Pour se détendre, les invités ont pu faire un essai routier sur le BMW C evolution dans les environs pittoresques de Cannes.

+ Plus

Le Green Me Festival a eu lieu en même temps que les Cannes Lions, où les esprits créatifs se sont vu décerner l'équivalent des Oscars de leur industrie. Grâce aux activités promotionnelles menées sur la fameuse Promenade de la Croisette, les producteurs du Green Me ont réussi à attirer l'attention des gens sur cet événement alternatif. « Nous sommes venus à Cannes car la communication fonctionne en permanence ici et c'est important. Le problème de la durabilité doit être débattu ouvertement et accessible à tous », affirme Nic Niemann, qui est persuadé qu'« il y a de bonnes raisons économiques de devenir plus écologique ». Il ajoute : « Nous voulons faire en sorte que les gens aient envie de s'engager envers la durabilité ».

+ Plus
«
Il y a de nombreux avantages économiques à vivre de manière écologique. « Nous voulons faire en sorte que les gens aient envie de s'engager envers la durabilité ».
»

Nic Niemann

Président du festival et utilisateur d'électromobilité

Héros de films et rôles importants

Faire la différence et devenir héros d'un film – c'est avec cette sensation que les participants au Green Me Festival rentreront chez eux. Les exposés faits à la Think Tank villa ont montré les différentes formes sous lesquelles se manifeste l'initiative individuelle et les objectifs qu'elle peut atteindre. Pascale Vaillant, maire adjointe de Cannes, entre autres, a évoqué la reprise de l'agriculture à Cannes, ainsi que le traitement des eaux dans la ville, qui ont atteint le plus haut niveau de France grâce à elle et à ses collègues.
BMW Motorrad veut faire avancer les choses et contribuer à un monde meilleur. Avec le BMW C evolution, la société a lancé un scooter électrique qui offre une solution aux questions les plus fondamentales de notre temps. Le maxi-scooter à émissions zéro est une solution intelligente face au trafic routier de plus en plus intense, à l'augmentation des coûts en termes d'énergie et aux attentes en terme de mobilité écologique. « J'ai fait un voyage dans les montagnes avec le C evolution », explique Nic Niemann. « Ce maxi-scooter est rapide mais offre une grande sensation de sécurité ». Ça a été une expérience très intense ».
+ Plus
D'autres histoires susceptibles de t'intéresser.
Des motos appropriées.